0

Le jour où j’ai laissé tomber ma balance

 


On nous le répète depuis l’enfance : pour avoir un poids de forme, il faut peser 10 kilos de moins que sa taille. Il y a quelques années, je n’étais pas sportive et je pesais plutôt 10 kilos de plus …

Quand j’ai commencé mon rééquilibrage alimentaire il y a 5 ans, je montais chaque matin sur la balance. C’était devenu une habitude. Quand j’ai accouché de ma dernière il y a 16 mois, il était donc évident pour moi que je devais mincir pour retrouver un poids « normal » et peser 46 ou 47 kilos (je mesure 1m56). En moins de 3 mois, j’ai retrouvé ma ligne, mais pas tout à fait un corps de sportive.

Chaque matin, je montais sur la balance et c’est elle qui décidait du contenu de mes assiettes et de mon humeur pour les 24 heures à venir. Il ne fallait pas que je fasse plus de 47 kilos, JAMAIS. Mais il y a quelques mois de ça, j’ai recommencé à prendre du poids et je n’arrivais plus à revenir à mes 47 kilos « de forme ». LA PANIQUE !

J’avais faim, très faim. Alors je mangeais. Je prenais du poids sur la balance, mais je ne me voyais pas grossir. Je prenais des formes, du muscle, je m’affinais à la taille …. et je continuais de prendre du poids … Mystère …

C’est à ce moment-là que j’ai décidé de lâcher prise et surtout DE LÂCHER MA BALANCE ! J’ai voulu faire un test et juger les résultats dans mon miroir plutôt que sur un simple bout de ferraille.

Et ça a marché !

J’ai compris que résonner en grammes n’avait pas de sens, que mon corps n’était pas une machine et que je n’étais pas un chiffre.

10 kilos de moins que sa taille … quelle connerie…

J’entends trop de mes copines dire qu’elles ont perdu 2 kilos, repris 3 kilos qu’elle n’arrive plus à perdre 500 grammes…

La vérité c’est qu’aujourd’hui je pèse quasiment 50 kilos (je me suis pesé pour les besoins de l’article!) c’est à dire 2 kilos de moins que le lendemain de mon accouchement. Mais à poids égal, ma morphologie est totalement différente.

Vous pouvez peser 50 kilos pour 1m60 et avoir les fesses qui tombent, de la cellulite et du ventre et à l’inverse peser 55 kilos et avoir un corps fit et musclé.

J’ai décidé de ne plus me peser, d’oublier ses chiffres qui me minent le moral. Je ne compte plus mes calories depuis bien longtemps, j’ai faim, je mange, un point c’est tout ! Je fais attention à mes assiettes, qu’elles soient saines et remplies de produits frais. Je connais mon corps et je sais ce dont il a besoin.

Désormais mon but n’est plus d’atteindre un poids parfait mais avoir une silhouette tonique et pleine d’énergie.

Sans cette fichue balance, je peux enfin atteindre mes objectifs, car je mange à ma faim, et j’ai toute l’énergie qu’il me faut pour tout casser à l’entraînement.

Finalement, je ne me suis jamais senti aussi bien, alors que ça faisait longtemps que je n’avais pas pesé « aussi lourd », INCROYABLE !

Si vous êtes dans une démarche de perte de poids et que vous avez besoin de vous peser pour suivre votre évolution, je vous conseille d’espacer la case balance au maximum (tous les 15 jours), de vous concentrer sur vos assiettes, vos séances de sport et de prendre vos mesures régulièrement. La perte de centimètres est bien plus parlante que la perte de kilos, croyez-moi !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply