0

Gérer sa diète pendant les fêtes

Quand on est sportif et que l’on fait attention à son alimentation, on redoute souvent les fêtes de fin d’année. On sait que les repas vont être copieux, et la plupart du temps notre salle ferme à cette période-là. Il est donc difficile d’aller s’entrainer…

Il y a quelques années, j’étais en panique à l’idée de trop manger, de faire des excès, de prendre du poids. 15 jours avant Noël, je commençais une diète ultra stricte. Je perdais un ou deux kilos que je reprenais pendant les fêtes en me gavant de Ferrero rocher…

Depuis quelque temps, j’ai complètement changé ma manière d’aborder cette période de l’année. Et vous savez quoi ? Je n’ai plus peur des fêtes et du foie gras !

Les semaines qui précèdent Noël, je continue ma diète comme je le fais toute l’année, sans rien changer à mon programme, sans aucune restriction alimentaire (en vrai je mange même les premiers chocolats qui trainent mais chuut!). Et déjà, quand les fêtes arrivent, je n’ai pas envie de me gaver comme oie, parce que ça fait 15 jours que je mange du poulet et des brocolis.

Ensuite, j’ai appris à gérer mes repas. J’ai une diète clean, équilibrée mais gourmande toute l’année, je n’attends pas Noël ou le jour de l’an pour me faire plaisir. Donc à cette période, je continue d’écouter mon corps. Je mange à ma faim, et quand je n’ai plus faim : J’arrête !

J’arrête car je sais que je pourrais manger une part de bûche le lendemain si j’en ai envie, ou un morceau de chocolat, car je ne me suis pas goinfré la veille.

J’essaie de me composer des assiettes équilibrées. Même si c’est plus gras et plus copieux qu’à mon habitude, je me sers des légumes, des crudités en entrée. Je fais l’impasse sur le pain et le fromage, car je préfère le dessert.

Je m’hydrate énormément pendant cette période pour éliminer les toxines. 3 litres d’eau ou de tisane par jour, c’est vraiment, mais alors vraiment le minimum !

Comme ma salle ferme, et qu’en plus je pars en vacances dans le sud pour voir ma famille et mes amies, je fais du sport autrement. Pas de CrossFit ? Chaque matin je me réserve 30 minutes pendant lesquelles je fais une bonne séance de HIIT. Ou alors je vais courir 5 kilomètres. Si j’ai la flemme, je reste au chaud et je cherche une séance de Pilate ou de Yoga dynamique sur Youtube, histoire de me bouger un peu.

Depuis quelques années, j’ai totalement stoppé ma consommation d’alcool. Ce sont des calories vides et en plus je n’aime pas vraiment ça. Donc si vous buvez, essayez de vous en tenir à un ou deux verres de vin par repas, et fuyez les alcools à boire avec du soda ou du jus de fruits. C’est uniquement du sucre, ça n’apporte absolument rien de bon à votre corps, donc n’en abusez pas !

Si c’est vous qui organisez le repas, voici quelques astuces pour se régaler en gérant sa diète :

Remplacez le saumon fumé par un tartare de saumon ou du saumon gravelax (à accompagner de crackers au sarrasin plutôt que de pain brioché).

Misez sur les plateaux d’huitres ou de fruits de mer, pour remplacer les feuilletés, les pâtés croutes etc…

Privilégiez la dinde (moins grasse que le chapon) ou les queues de langouste à la plancha (la tuerie!) avec une mayonnaise maison à l’huile d’olive.

Remplacez les éternelles pommes de terre au four par de la courge et des patates douces rôties aux épices. C’est top en accompagnement de la viande ou des langoustes.

Privilégier une buche glacée plutôt qu’une buche pâtissière avec génoise et crème au beurre.

Faites vos chocolats maison (cette recette sur mon ancien blog est juste terrible!)

Reprenez votre diète classique entre chaque invitation, sans vous restreindre ou sauter des repas. Si le corps a l’impression d’être privé, il va stocker au maximum à l’écart d’après et ce n’est pas la solution.

Et surtout n’oubliez pas : Soyez fort, et continuez à faire du sport:) !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply